Site Bioculturel d'Antrema

Mangroves d'Antrema
`Succession de mangroves
Marécages raphières
Lac Sahariake
Site de restauration de mangroves
Graines de Rhizophora mucronata
Fruits de Bruguiera gymnorrhiza
Threskiornis bernieri
Platalea alba
Charadrius marginatus
Haliaeetus vociferoides
Propithecus coronatus
Eulemur fulvus
Tilapia zilii
Tilapia rendalli
Pratilapia polleni
Oreochromis mossambicus

Site Bioculturel d'Antrema

  • Pays: 
    Madagascar
  • Numéro du site: 
    2286
  • Superficie: 
    20'620 ha
  • Date d’inscription: 
    02-02-2017
  • Coordonnées: 
    15°46'S 46°07'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Le site se trouve sur le littoral nord-ouest de Madagascar et se compose de lacs permanents et temporaires, de rivières, de cours d’eau, d’estuaires et de zones intertidales ainsi que d’habitats de mangroves. Le complexe zones humides-forêts abrite 220 espèces de plantes indigènes de Madagascar, présentant un taux d’endémisme de 76%; il y a aussi cinq espèces de lémuriens endémiques, 18 espèces de reptiles et trois d’amphibiens. 70 espèces d’oiseaux ont été enregistrées, notamment 23 espèces d’oiseaux d’eau parmi lesquelles trois sont en danger (Ardeola idae, Threskiornis bernieri et Ardea humbloti). Les masses d’eau abritent 21 espèces de poissons groupées en 16 familles, dont deux sont endémiques : Pachypanchax arnoulti et Paratilapia polleni. Le site fournit des aliments, de l’eau et d’autres matériaux ainsi que de nombreux autres services aux communautés locales. Il est également reconnu pour son importance culturelle et spirituelle. Les communautés autochtones considèrent les lémuriens comme sacrés, ce qui aide à garantir la pérennité du site et de ses écosystèmes. Toutefois, l’érosion des terres dénudées a entraîné l’assèchement des lacs et a eu des effets négatifs sur le fonctionnement des habitats de zones humides.

Région administrative: 
Région de Boeny

  • Inscription légale nationale: 
    • Aire Protégée
  • Date de dernière publication: 
    01-02-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires