Zones humides d'Ambondrobe

Le Lac Ambondrobe
Lacs satéllites autour du lac Ambondrobe
La fleuve Manambolo, adjacente au site Ambondrobe
Ecosystème marécageuse sur les berges du lac Ambondrobe
Photo montrant la présence d'Eichhornia crassipes sur les bords
Photo montrant la pratique du "Lohadrano"
Utilisation de ressources par les communautés locales
Ressources en poisson d'eau douce du lac Ambondrobe
Pteropus rufus
Quelques peuplement d'oiseaux d'eau du lac Ambondrobe
Erymnochelys madagascariensis
Erymnochelys madagascariensis
Nouveaux-nés de Erymnochelys madagascariensis
Relache de nouveaux-nés de Erymnochelys madagascariensis

Zones humides d'Ambondrobe

  • Pays: 
    Madagascar
  • Numéro du site: 
    2300
  • Superficie: 
    13'000 ha
  • Date d’inscription: 
    22-05-2017
  • Coordonnées: 
    19°14'S 44°32'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Le site se trouve sur la côte ouest de Madagascar, sur la plaine de la rivière Manambolo dans la région de Menabe. Il est situé entre les villages d’Ankaivo et Aboalimena et comprend le lac permanent d’Ambondrobe, des lacs satellites temporaires et des écosystèmes de marécages et de forêts de transition. Le site accueille environ 10 000 oiseaux d’eau parmi lesquels de très nombreux hérons et aigrettes. C’est une zone de conservation pour des espèces endémiques et en danger comme le héron de Humblot Ardea humbloti, le crabier blanc Ardeola idae et l’ibis malgache Threskiornis bernieri ainsi que le pygargue vocifère Haliaeetus vociferoides et la podocnémide de Madagascar Erymnochelys madagascariensis tous deux en danger critique d’extinction. Environ 110 nids de cette dernière espèce ont été enregistrés avec une moyenne de 18 œufs par nid. Parmi les autres espèces endémiques, il y a des lémuriens, des reptiles, des amphibiens et de petits mammifères. Le site abrite une grande population de renards volants de Madagascar Pteropus rufus. La forêt sèche décidue typique de la plaine côtière occidentale de Madagascar comprend quelques formations sempervirentes. Les espèces caractéristiques sont Commiphora guillauminii, Cedrelopsis grevei, Baudouinia fluggeiformis, Terminalia ruffovestita et Givotia madagascariensis. Le plan de gestion du site établit des normes de comportement social afin d’harmoniser les mesures de conservation entre les communautés locales et de veiller au respect des mesures réglementaires en donnant le pouvoir aux communautés d’appliquer des sanctions.

Région administrative: 
Dans la Région de Menabe

  • Inscription légale nationale: 
    • Aire protégée
  • Date de dernière publication: 
    29-05-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Rapports et documents complémentaires